Le pepr électronique

L'Électronique au coeur d'enjeux stratégiques majeurs

Contexte

L’électronique est à la base des technologies et des services numériques qui sont omniprésents dans notre quotidien. On les trouve dans nos ordinateurs, nos téléphones, nos voitures, etc… De nouveaux marchés voient le jour avec la numérisation de l’industrie, les villes intelligentes, les voitures autonomes, le calcul haute performance (HPC), l’internet des objets (IoT), la défense et le spatial. Maîtriser la chaîne de valeur de l’électronique devient donc un enjeu majeur et stratégique pour l’économie et la société.

C’est fort de ce constat que le gouvernement a fait de l’électronique un choix prioritaire dans sa stratégie nationale de recherche et de développement technologique et industriel. Il a notamment confié au CNRS et au CEA le pilotage du PEPR (Programmes et Equipements Prioritaires de Recherche) Électronique visant à générer des innovations pour accélérer la croissance et relocaliser certaines productions en France ou en Europe grâce à des solutions technologiques nouvelles et ce, de manière durable sur le plan économique comme sur le plan écologique.

Objectifs

  • Créer et soutenir des filières technologiques nationales, dans les laboratoires académiques à fort potentiel industriel
  • Stimuler le développement de technologies à un niveau de maturité convaincant (TRL 4)
  • Regrouper des compétences scientifiques dispersées au niveau national
  • Impulser une convergence matériau-composant-sous-système entre des équipes de recherche pertinentes

Les coordinateurs scientifiques du programme

Isabelle Sagnes coordinatrice scientifique du PEPR Électronique
Isabelle Sagnes - Directrice de Recherche - CNRS
Thomas Ernst coordinateur scientifique du PEPR Électronique
Thomas Ernst - Directeur de Recherche & Fellow - CEA

Vue d'ensemble du PEPR

Les 4 axes du PEPR Électronique

La première thématique traite de la perception numérique. Il s’agit de développer des capteurs de lumière, des imageurs et des capteurs pour l’environnement qui pourront fonctionner dans les environnements extrêmes que l’on rencontre dans les secteurs de l’énergie et de la défense. Par exemple : des dispositifs capables d’opérer à des températures de plusieurs centaines de degrés, dans des atmosphères corrosives ou des milieux très ionisants.

Notre deuxième thématique concerne l’électronique pour la conversion de puissance, de fréquence et d’énergie. L’idée est d’aboutir à des transistors innovants qui intéressent le marché de l’automobile et les convertisseurs pour les énergies renouvelables. Un autre projet s’appuie sur une plateforme entièrement à base de semi-conducteurs pour des capteurs autonomes dédiés à la qualité de l’air, la détection de virus par nos téléphones portables, etc.

La troisième thématique propose des composants adaptés aux futurs standards des télécommunications. Cela nécessite de créer une filière de nouveaux transistors permettant d’atteindre les fréquences sur lesquelles opérera la prochaine génération de réseaux 6G. Un travail est également mené sur l’augmentation des débits des connexions sans fil pour accroître les performances d’échanges de données.

La dernière thématique répond aux besoins croissants de calcul. Nous travaillons sur de nouvelles architectures de mémoires magnétiques MRAM, qui peuvent aussi bénéficier à l’intelligence artificielle (IA) embarquée à faible consommation énergétique. Les recherches portent aussi sur des architectures de processeurs bio-inspirés de notre cerveau, combinant électrons et lumière, afin de réduire les consommations énergétiques de l’IA.

Le PEPR Électronique est composé de 2 volets :

un volet de renforcement et mise à niveau des équipements de micro-nanofabrication du réseau RENATECH piloté par le CNRS et de la plateforme de nano-caractérisation (PFNC) du CEA dans les laboratoires académiques,

et un volet scientifique autour des 4 grandes thématiques. 9 projets ciblés et 3 actions transverses ont démarré en septembre 2022. De nouveaux projets (suite à l’appel ouvert du PEPR en Juin 2023) complèteront dès 2024 ce volet scientifique.

9 projets ciblés 

3 actions concertées transverses

FRANCE 2030 & La stratégie nationale pour l'Électronique

Le président de la République, Emmanuel Macron, dévoilait il y a un an le plan d’investissement France 2030. Avec 54 milliards d’euros, ce plan doit permettre de rattraper le retard industriel français, d’investir massivement dans les technologies innovantes ou encore de soutenir la transition écologique.

Dans ce cadre, un vaste plan de soutien à la filière électronique a été présenté le 12 juillet 2022. Il mobilisera 5 milliards d’euros et permettra la création de 5 700 emplois directs.

continuer de lire

Qu'est ce qu'un PEPR ?

Un PEPR vise à construire ou consolider un leadership français dans des domaines scientifiques liés ou susceptibles d’être liés à une transformation technologique, économique, sociétale, sanitaire ou environnementale et qui sont considérés comme prioritaires au niveau national ou européen. Un montant cible de 3 Md€ est prévu sur cette action.

Il existe deux types de PEPR :

  • PEPR D’ACCÉLÉRATION qui accompagne une transformation déjà engagée
  • PEPR D’EXPLORATION qui accompagne une transformation en train d’émerger

Les PEPR sont opérés par l’ANR.

En savoir plus (vers le site de l’ANR)

Historique du PEPR

Le montage

Le montage du PEPR Électronique

La concrétisation

La concrétisation du PEPR Électronique

1 an d'actions

Historique du PEPR Électronique
Retour en haut